Les éoliennes

Principes de base des éoliennes ET 210


Pour le dimensionnement d’une pale de rotor destinée aux éoliennes d’aujourd’hui, il faut tenir compte aussi bien des propriétés aérodynamiques que de la charge mécanique admissible. Pour répondre en particulier aux exigences posées par les éoliennes de très grande taille, on utilise souvent des profils de pale optimisés au fil de nombreuses simulations.




  • appareil compact, les essais peuvent être effectués sans accessoires supplémentaires

  • éolienne à vitesse de rotation variable

  • calage des pales et ajustage de l’angle de lacet

  • capacité de mise en réseau: observer, acquérir, évaluer des essais via le réseau propre au client

Éolienne avec calage des pales HM 170.70


Avec la soufflerie HM 170, HM 170.70 permet la démonstration d’une éolienne avec ajustage des pales du rotor et générateur à vitesse de rotation variable. L’éolienne est reliée à la soufflerie. Le ventilateur axial dans la soufflerie dispose d’une vitesse de rotation variable et fournit l’écoulement d’air nécessaire pour réaliser les essais.





  • utilisation comme accessoire pour HM 170

  • éolienne à vitesse de rotation variable

  • angle réglable des pales du rotor par servomoteur

  • capacité de mise en réseau: observer, acquérir, évaluer des essais via le réseau propre au client



Conversion de l'énergie dans une éolienne ET 220

Pour pouvoir exploiter l’énergie éolienne, il faut commencer par transformer l’énergie cinétique du vent en énergie de rotation. L’énergie de rotation peut ensuite être utilisée par un générateur pour produire de l’énergie électrique. Comme dans tous les processus de transformation de l’énergie, on observe ici aussi des pertes à chaque étape de la transformation. En partant de la puissance éolienne utile maximale (limite de Betz), il faut lui soustraire des pertes aérodynamiques, mécaniques et électrodynamiques.

  • essais adaptés pour l’expérimentation à l’échelle du laboratoire

  • avec les accessoires ET 220.01 et ET 220.10 (disponibles séparément) : fonctionnement possible en conditions réelles de vent

  • capacité de mise en réseau: observer, acquérir, évaluer des essais via le réseau propre au client